Effet régénérateur de la Séquence Sonoquantique sur l'ADN

La séquence sonoquantique Invertone permet d'importer la puissance originelle de l'anti-matière vers la matière d'une molécule correspondante, quels que soient les domaines d'application.


Odoo - Echantillon n°1 pour trois colonnes

BIEN.ÊTRE

Invertone

  Stimule l'ADN électromagnétique

  Optimise les talents innés

  Désactive les émotions toxiques

 


Odoo- Echantillon n° 3 pour trois colonnes

SPORT 

Invertone

  Stimule l'ADN électromagnétique  

   Haut rendement psycho-émotionnel

   Performance naturelle sans dépendances

Force & Résistance optimales

     Récupération très rapide

Le principe sonore et quantique d'Invertone

Le principe à la fois sonore et quantique d'Invertone a été développé par René Pierre Guéraçague, ingénieur du son français. Cette invention autorise la traduction fréquentielle d'un nom propre, d'un nom commun ou d'un ensemble de mots. C'est ce qui permet à un mot d'atteindre l'espace électromagnétique des molécules, y compris celui de l'ADN humaine, et d'optimiser ses fonctions vitales.
Le principe d'Invertone est de capter et échanger les informations entre la matière et l'antimatière des molécules du règne humain, animal, végétal ou minéral, grâce à la médiation de fréquences sonores et de leurs harmoniques, jusque dans le domaine quantique, sans limitation de temps ni de distance.

Plus d'une trentaine d'années d'expérimentations et d'enquêtes épidémiologiques permettent de constater que la partie "électromagnétique" de l'ADN, soit 98% du génome, réagit systématiquement au nommé de l'être humain, de l'animal ou de la plante: "Au commencement était le verbe, et le verbe s'est fait chair". 

Dans les années 1990, les expériences du microbiologiste Piotr Garjajev et du physicien quantique Vladimir Poponin (Académies des sciences de Moscou et de New York) ont permis de découvrir la partie non génétique de la molécule d'ADN appelée « Phantom DNA ». Ce champ vibratoire constitue en réalité un champ d'information hyper-fréquentiel qui intègre et agit directement sur l’ensemble de la molécule d’ADN. Il représente environ 90% de ses fonctionnalités.

Cette découverte confirme les résultats de la ligne de recherche de l'ingénieur français René Pierre Guéraçague, dont les investigations ont permis de créer des applications dans différents domaines afin d’améliorer la qualité des informations nano-scalaires du champ atomique et subatomique des molécules (électrons, protons, neutrons). 

Cette avancée technologique optimise la communication entre matière et antimatière, selon le concept d’hyper-communication déjà avancé par A. Einstein dans les années trente.
 
 

A propos du formidable impact vibratoire des mots et des noms

Racontée par son inventeur René Guéraçague, Ingénieur du son français, cette vidéo révèle le principe sonore  d'Invertone, traduction fréquentielle d’un nom propre, d’un nom commun ou d’un ensemble de mots. Il représente le modus operandi de la Sonoquantique de l’ADN électromagnétique. À partir des noms et prénoms d’une personne, son procédé algorithmique permet de transcrire les lettres qui composent tout nom, en valeur mathématique, puis sonore. Ainsi, les harmoniques naturellement générés par les sons développent leurs caractéristiques quantiques et atteignent instantanément le champ hyperfréquentiel de l’ADN d’une personne déterminée, sans limitation de temps ni distance.